L’agriculture : au centre de la polemique du developpement

Tous les États, grands comme petits, s’investissent continuellement dans une lutte acharnée pour le développement. Au cœur de cette lutte pour le développement, l’agriculture semble être un maillon important du système. Retrouvez ici même, les raisons de cet état de choses.

L’agriculture : un secteur fondamental de la société

Toute société fonctionne en se basant au préalable sur certains secteurs qui en font toute la force et la capacité. C’est ainsi qu’en général, toute société se repose sur le secteur primaire, le secteur secondaire et le secteur tertiaire. L’agriculture appartient au secteur primaire et elle constitue l’un des éléments les plus importants de ce secteur. En effet, celle-ci présente surtout dans les pays africains, la principale source d’alimentation des populations locales, mais aussi de celles extérieures. Ainsi, l’agriculture offre plusieurs avantages. Les plus importants sont :

  • une réduction considérable du taux de chômage : en réalité, les projets agricoles emploient des millions de travailleurs;
  • la couverture des besoins alimentaires à l’échelle locale ;
  • La possibilité d’exportation des produits locaux.

 

Agriculture et autres alternatives

Comme évoquée ci-dessus, l’agriculture est loin d’être le seul secteur reconnu comme facteur de développement. Celle-ci semble être plus adaptée aux régions tropicales et surtout aux pays qui viennent d’enclencher le processus de développement. Elle nécessite aussi de nombreux moyens. Il s’agit particulièrement de ressources humaines (main-d’œuvre), de ressources matérielles (machines électriques, tracteurs, moissonneuses). Néanmoins, au-delà de l’agriculture, d’autres domaines tels que les énergies renouvelables, l’industrie, ou même encore les transports sont aussi  suffisamment prometteurs. Ils sont d’ailleur au coeur de l’actualité. 

Previous post Tout savoir sur les métiers de l’événementiel